Mes articles

L’utilisation de la foudre, l’âge d’or.

ligne-électrique-et-foudre-électriques-48401357

 De nos jours nos systèmes énergétiques sont instables, ils ont un mauvais rendement et demandent un grand entretien, l’énergie qui y est fabriquée, génère une quantité d’éléments nocifs directs et indirects. Ces systèmes sont: le nucléaire avec ses centrales, les éoliennes et divers barrages hydrauliques, qui par leurs champs magnétiques « impurs » généré par une technologie qui se fiche de l’harmonie de la nature sont nuisibles. Les technologies modernes domestiques et industrielles, produisent les déchets matériels, qui, eux aussi sont sources d’impuretés, ils ne font pas de bon compostes pour nos terres, le revêtement des câbles est plastique fait tourner l’industrie du pétrole et tout les métiers de recyclage, par exemple le cuivre des câbles pourrait être recyclé de façon intelligente pour faire des machines moins polluantes et pour fertiliser indirectement les cultures…nous verrons cela dans un autre article.

 

 

 

 

 

 

benjamin-franklin-foudre-1920pxIl faut savoir que beaucoup d’individus et de groupes, ont cherchés à canaliser la foudre et à l’utiliser, le paratonnerre est un moyen grossier, connu depuis peu du grand publique, mais des tonnes d’outils ont étaient expérimentés et cela bien avant Benjamin Franklin et aussi bien après. Pour autant, l’efficacité de certains de ces outils, c’est avéré non harmonieuse, parfois dangereuse et instable.

 La philosophie, sciences de la sagesse, a transmis à travers les âges,  la notion  » d’anciens », et l’importance qu’a la nature pour ces « anciens ». La nature donne tout, l’homme peut tailler, modeler, aligner et assembler avec ce que lui donne la nature, afin de réunir les meilleurs conditions pour vitaliser un lieu, et pour améliorer le quotidien des hommes, d’ailleurs la philosophie  » la vrai » est focalisée sur ce but précis.

 

De nos jours le modernisme à mis de côté ses anciens, en les relayant au rang  » de peigne cul », pourtant la connaissance et la maîtrise qu’avaient certaines civilisations nous précédant, allait bien au delà de nos films de « science fiction », et de notre science de l’éprouvette, qui elle est très inefficace par rapport à « l’harmonie » avec le vivant, avec le bien être, la vitalisation, la symbiose d’un lieu de vie.

 

Il est donc fréquent que les modernistes  » courant d’ailleurs véhiculé par les personnes manquant de foi, et uniquement matérialiste », privent l’homme de sa mémoire en prenant d’assaut  les institutions d’enseignement, écoles divers, et en éduquant d’une manière stérile « castration des individus », en mettant dans la tête de ceux-ci, une science imparfaite, et même pire, une science impure et destructrice!….mais qui s’en rend vraiment compte, éduqué dans le monde d’aujourd’hui?

 

 

048ac0571234ed4f96906b6df00c59e0

 

Revenons à nos moutons, ou plutôt à » nos anciens », qui n’étaient pas des « moutons dociles », mais  qui avaient pour seule règle de  » tendre vers la perfection, le bien être », le bien être étant placé avant la politique et l’économie dans l’ancien temps.

 

De part leurs connaissances de la nature, la mise en pratique été un art, une « maçonnerie », avec pour centre l’harmonie.

 

 

 

 

 

 

 

zeusSi nous parvenons à utiliser la foudre, nous disposons d’une énergie colossale, Zeus Jupiter n’est pas le dieu de la foudre pour du vent, telle est la science des anciens  » la philosophie ». Pouvoir se « gaver de cette foudre », afin de tendre vers la perfection, avec une énergie qui « elle » tend vers l’infini, est un des fruits de cette philosophie  » non stérile ».

Pour parvenir à ce résultat les anciens ont observés et étudiés la nature par la science  » philosophique » qui associe les mathématiques  » raison et imaginaire » à la physique  » observation de la nature ».

 

 

Il s’avère que la foudre vitalise l’eau,la pluie, ce que nous appelons de nos jours des ions négatifs  » atomes chargés en électrons ». mais cette énergie transmise par la foudre ne dure pas et va de manière aléatoire sur le lieu où l’orage se produit, or en la faisant durer, en la canalisant et en la dispersant, nous obtenons, ce que certains mouvement « new age » appellent l’énergie libre, disons sans attendre que le corps humain fonction lui même avec ce principe, la colonne vertébrale est une pile autonome, baignant dans l’eau de notre corps et contenant elle même une eau, une eau assez conductrice pour que le corps puisse fonctionner, à votre avis l’eau de pluie, l’eau douce et l’eau de mer ont quelle niveau de conductivité?..et bien cela dépend et il faut alors savoir que l’eau était très étudiée chez les anciens.

 

 

temple-lumiere-stonehenge-eclair-543poles dolmens et les menhirs ont toute la spécificité  de véritables machines  composant des centrales à énergie harmonieuses,  capables de disperser la foudre après l’avoir canalisée dans leurs structures  » formes et matières souvent assemblées », ceci pour vitaliser le lieu dans lequel ces éléments étaient ancrés, vitaliser les cultures, vitaliser l’eau et les hommes.

 

 

 

 

 

732c229488e348de98733d6dda66c8e3Le granite, le basalte et le calcaire sont des pierres qui ont certaines particularités, le granite est pietzo-électrique, une pression sur cette pierre génère un courant électrique, c’est pour cette raison que les pyramide de Gizeh avaient un revêtement calcaire sur les pierres  » granitiques » qui la compose encore, le calcaire se dilate avec la chaleur du soleil et se faisant fait pression sur le granite qui va générer un courant proportionnel à la surface et à la pression exercée. Le but ici n’est pas d’écrire sur les pyramide de Gizeh, mais de faire une introduction sur l’utilité des édifices « anciens ».

 

Les menhirs et les dolmens sont de compositions granitiques le plus souvent ou de pierre « énergétique », qui produise ou capte un courant électrique et d’une manière générale sont de véritable vitalisant, quand ils sont encore polarisés, alignés.

 

 

La polarité d’une pierre et importante pour son fonctionnement, comme pour une pile moderne, la pierre a un côté + et un côté -, ce genre de chose était connue des bâtisseurs de cathédrales, et plus récemment des maçons portugais, qui cherchaient le bon côté d’une pierre en le passant sur leurs estomacs. Dans une carrière la pierre a une polarité qui c’est fixée avec le temps, les anciens connaissaient ce phénomène naturel parfaitement, qui d’ailleurs est la base de la médecine ancestrale avec pour emblème le caducée.

 

Ce que de nombreux scientifiques, qui ont oeuvrés sur l’électricité ont découvert, c’est que nous n’avons pas les moyens et la technique de nos jours pour lever des pierres énormes, nous sommes plus accès « métallurgie » que pierre, le métal peut conduire facilement la foudre, surtout l’or  » ancien  revêtement du pyramidion de la pyramide de Gizeh d’ailleurs ». Tesla a donc oeuvré avec les métaux pour produire des moteurs, des centrale à énergie, mais les formes taillées, elles aussi produisent de l’énergie, d’ailleurs souvent en lien avec le son, surtout quand c’est ancien.

Plus c’est ancien, plus ça tend vers la perfection, la stabilité et plus cela est utile et beau.

 

f5da21c74860f6080c0a62668c74a1b8

 

L’eau à une fréquence de résonance de 432 hz, c’est à dire que soumise à cette fréquence, elle va aspirer de l’énergie ambiante. La musique, l’art des sons était alliée à ces technologies « menhirs, dolmens, pyramides de Gizeh » et plus récemment cathédrales gothique.

L’homme étant fait de 80 % d’eau, comme la planète « terre »…appelons la la planète eau, disons nous bien que le son à un impact direct sur notre bien être ou notre mal être, selon l’harmonie du son, sur notre « pile interne ».

 Les anciens alliés l’utile à l’agréable, le beau à l’utile, quand on voie les pyramide de Gizeh, les menhirs, dolmens et les cathédrales, on ne peut pas dire que c’est moche, il y’a donc une utilité derrière cette beauté.

 

 

Sur les lieux sacré, Dolmens, menhirs, Pyramides de Gizeh..il y’a l’ensemble  » eau, pierre, feu, air », je vous laisse chercher comment, et la façon d’assembler les éléments pour que la foudre soit utilisée dans un système d’énergie propre et prospère.

 

 

135212068_1458626400907_title1n

Les pyramides de Gizeh, les dolmens, les menhirs, ne sont pas des tombeaux, car même si dans certains de ces lieux, nous trouvons des tombeaux , ce qui est très rare, ce ne sont que des lieux de réemplois de ces édifices, à la base accès sur l’énergie. Seul les édifices plus récents ont parfois étaient des bâtis pour être des tombeaux.  Par exemple une cathédrale n’est pas bâtie pour être un tombeau, un archéologue ne peut pas déclarer, qu’il s’agisse d’un tombeau si il en retrouve un à l’intérieur. Tout comme si nous trouvions un tombeau dans un bunker et que nous en déduisions que les bunkers servaient de tombeaux à notre civilisation, le raccourci est grossier, imprudent et stupide, pourtant c’est ce genre de raccourcis qui est pris en référence dans l’archéologie moderne, dans l’Egyptologie « officielle », car ces individus sont des historiens et non des scientifiques, ils se focalisent sur une version de l’histoire  » de mise en ombre de notre mémoire », et donc étudient hors du contexte tout les éléments d’un point de vue  » idéologique » et non d’un point de vue pratique, technique, scientifique. Or l’âge d’or, à vue de véritable machines harmonieuse utilisant l’orage  » or-age », l’orage étant lié à l’âge d’or, puisque c’est à cette époque que l’homme maîtrisé la foudre.

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lyne70 |
Sleevejess |
Objectif15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meditations29
| Anandalife
| Diet moneeyjoe