Mes articles

Le cartel pharmaceutique, son origine.

De nos jours, trop de personnes « visiblement » prennent les pharmacies pour des « herboristeries traditionnelles », il est donc bon, de faire un petit rappel sur l’origine de la mise en avant de l’allopathie par les pharmacies.

 

 

 planteUne-piste-pour-traiter-sa-maladie-sans-médicament_stopsanté

 

 

 

 

 Un peu d’histoire ( c’est nécessaire!)

 

images

Aux alentours de 1860, un homme de la famille Rockefeller ( oui les « anciens rois du pétrole et du système bancaire), qui s’appelait “Old Bill” Rockefeller, et été marchand forain de spécialités « pharmaceutiques », vendait des flacons de pétroles brut aux paysans naïfs, leur faisant croire que c’était un traitement contre le cancer, prévisionnel et curatif et comme étant une « panacée total » selon lui. Il appelait son pétrole en flacon ”Nujol” (New Oil, nouvelle huile). L’affaire était prospère. Il achetait une fiole de pétrole brut de 30 grammes à la Standard Oil pour 21 cents et la revendait 2,00 dollars. Très peu cultivé, peu scrupuleux, sans connaissance ou formation médicale, avec quelques notions de comptabilité et une avidité féroce ( comme toute sa famille), il sut s’imposer.

 

 

Le Nujol fut baptisé “cure contre la constipation”, normal, un tel produit ( poison violent) est rejeté directement du corps humain ( tube digestif, par phénomène d’auto-défense,donc forcément le système nerveux entérique qui étant fortement stimulé par ce poison, augmente le périlstaltisme intestinale de manière très brut ( dangereusement), et donne la « coulante ».

 

Cependant des médecins, qui n’été pas trop naïfs, découvrirent que le Nujol était nocif et provoquait des maladies graves, éliminant les vitamines liposolubles du corps entre autre, quand le consommateur été encore vivant. La Standard Oil lutta contre la chute des ventes en ajoutant du carotène au pétrole brut pour tenter de parer à toute carence. Le sénateur Royal S. Coperland de New York était payé 75 000 dollars par an pour promouvoir le Nujol.

 

Pour information, dans des BD comme  » l’odyssée d’astérix », cet histoire est relaté, le « nujol » s’appelle dans cette BD ( l’huile de roche) et est remplacé par le druide par du jus de betterave après réflexion, des tas d’autre BD relate ces fait historique, mais c’est toujours plus ou moins codé et discret.

 

L’Empire Rockefeller  » roi du pétrole » s’est construit dans le domaine  » de l’allopathie » ,grâce à cette formidable supercherie du « nujol » ,qui consiste à faire ingérer un dérivé de pétrole brut enrichi de carotène aux populations.

 

C’est ainsi que les fondements de l’industrie pharmaco-chimique furent posés, avec pour but toujours plus de bénéfices.

 

Nous sommes bien loin de la médecine hippocratique , de la naturopathie orthodoxe, de la médecine du druide, de la médecines chinoise, tibétaine, védique ou perse ou autres médecines ancestrale.

 

Le succès commercial du Nujol permit de diversifier la production pharmaco-chimique et d’atteindre des sommets en bénéfices.

 

En 1948, le chiffre d’affaire annuel de la Rockefeller s’élevait à 10 milliards de dollars. Le « pseudo-médicament Nujol »  a existé jusqu’au début des années 2000,  toujours sous forme d’huile de paraffine pure, classé comme laxatif doux. Il était recommandé pour la constipation chronique rebelle aux thérapeutiques diététiques habituelles  » nous parlerons de la diététique plus tard d’ailleurs ». Il était fabriqué par le laboratoire Fumouse.

 

Cette huile fait d’une pierre deux coups, car en plus de ne pas soigner, elle rend malade et fait tourner le bisness pharmaceutique, ce nujol aujourd’hui est présent d’une autre façon ( il faut bien comprendre que les médicaments sont des dérivés du pétrole, donc c’est toujours la même chose, mais sous une autre forme, et oui ils s’adaptent.

 

 

ROCKEFELLER et I. G. FARBEN ( Bayer ect)

 

Cartel-pharmaceutique ob_2d5b3d_5600338-8352885

 

 

Le Trust de la pharmaco-chimie  tel que nous le connaissons fut conçu par une association de la Rockefeller avec l’IG Farben de l’Allemagne nazie. La Standard Oil détenue alors par John D. Rockefeller prit alors une participation de 15 % dans ce nouveau trust germano-américain en 1939.

 

L’industrie IG Farben en Allemagne ne fut pas bombardée par les Alliés ( américains) pour préserver les intérêts de la Rockefeller ! 

 

Dès 1932, l’industrie pharmaco-chimique IG Farben finança Adolf Hitler à hauteur de 400 000 Deutsch Mark. Sans ce soutien, selon le Tribunal de Nuremberg “la deuxième guerre mondiale n’aurait pas pu avoir lieu…”

 

En 1941, IG Farben établit la plus grande industrie chimique du monde à Auschwitz, tirant profit de la main-d’œuvre du camp de concentration fabricant le gaz Zyklon B. Au procès de Nuremberg, 24 responsables de la IG Farben ont été déclarés coupables de génocide, d’esclavage, de pillages et d’autres crimes.

 

Le Tribunal de Nuremberg avait alors scindé la IG Farben en BASF, BAYER et HOECHST.

 

Tous ces anciens responsables furent cependant libérés après leur condamnation en 1952 avec l’aide de Nelson Rockefeller leur ancien partenaire commercial. Il était alors ministre des Affaires étrangères des USA. Une fois libérés, les dirigeants d’IG Farben infiltrèrent les plus hautes fonctions de l’économie allemande.

 

Jusque dans les années 1970, les PDG des sociétés BASF, BAYER et HOECHST étaient des anciens membres du parti nazi. Ils financèrent, à partir de 1959, le jeune Helmut KOHL. Avec le support politique de ce dernier les trois filiales issues de l’IG Farben sont actuellement vingt fois plus grandes que la maison mère initiale de 1941.

 

L’organisation NAZIE de mondialisation associée à Rockefeller est une réussite totale.

 

Depuis longtemps la planète fut quadrillée, organisée et gérée pour assurer une expansion industrielle mondiale de la pharmaco-chimie.

 

IG Farben et le Codex Alimentarius

 

Suite au démentèlement du Cartel d’IG Farben, les businessmen se réorganisent sous un nouveau nom : Association de l’Industrie Chimique. En 1955, l’industrie chimique pharmaceutique mondiale s’est regroupée sous les auspices de la Chambre de commerce Internationale des Nations Unies et du Gouvernement allemand.

 

Leurs efforts communs furent camouflés sous le nom de CODEX ALIMENTARIUS. Un grand nombre de partis politiques européens dits de droite et de gauche furent financés par cette industrie pour assurer des législations favorables à l’industrie pharmaceutique.

 

Les objectifs très probables et visibles du Codex Alimentarius

 

hqdefault

 

Le CODEX ALIMENTARIUS entend mettre « hors la loi « toute information alternative de santé en rapport avec les vitamines, les thérapies naturelles, les compléments alimentaires et tout ce qui constitue de près ou de loin un concurrent potentiel. L’état d’esprit qui préside à la mondialisation pharmaco-chimique explique en grande partie la destruction systématique de tous les novateurs scientifiques indépendants depuis 50 ans. Cette industrie emploie tous les moyens pour garder ses parts de marché en matière de cancer, sida, maladies cardio-vasculaires, etc.

 

La France est complètement soumise à ce cartel.

 

Nous sommes pourtant en mesure depuis des décennies au minimum,de soigner et de guérir dans bien des cas toutes ces maladies, dites de grand public et c’est très connu des scientifiques naturopathes, des tonnes de machines ont été inventées depuis le 18 ème siècle par des tonnes de scientifiques pour soigner des tonnes de choses, tout ça à été supprimé un maximum de l’enseignement dit « éducation national », mais ce genre d’information et toujours trouvable, je vous ferez part de travaux, de scientifiques très connu, comme par exemple, Tesla et Edison, et leurs travaux sur les technologies en lien avec le corps humain, entre autre.

 

La mise hors la loi de toute information sur les médecines alternatives bloquera l’éradication de certaines maladies assurant toujours plus de profits à cette industrie mondiale qui ne traite que les symptômes sans s’attaquer aux causes  » allopathie », voilà l’origine de la mise en avant de la médecine d’urgence  » allopathie », elle a pour but l’augmentation du bénéfice pharmaceutique.

 

conclusion-clipart-tcftc_img15

 

 

Conclusion: Les pharmacies ne sont pas des herboristeries mais « le service après vente du lobby pharmaco-chimique ».Tout comme la médecine allopathique est ce même service après vente, via la fac de médecine, ou ils apprennent à le devenir, malgré eux.

 

N’y a-t-il pas assez de voitures et de machines qui consomment du pétrole? faut-il aussi en faire manger et respirer à la population ?

En tout cas, le mot d’ordre de ce « cartel » semble être  » consentement » ,si le peuple ne dit rien ou ne fait rien pour changer ses habitudes, alors il consent, tout simplement.

Les autres molécules dangereuses qui maintiennent une certaine « clientèle » pour le système allopathique ( pétrolier, bancaire), sont la même choses, leurs mise en place sur le marché ( agro-pharmaceutique), dépend toujours du consentement de la population, du feu vert, donc de l’achat du consommateur

Tel et visiblement la façon de penser de ce « cartel », qui ne se cache pas, appelons un chat un chat, car c’est comme cela qu’ils s’appellent entre eux, je ne vous ferai pas la bibliographie des naturopathes célèbres qui ont parlés de tout cela au fil du temps, depuis le 19 ème siècle, ce serait bien long, mais le livre de Daniel Kieffer est recommander.

Mais il y’a mieux et ce sera peut être l’objet d’un autre article, bien des films connus du grand public montrent directement ou indirectement ce genre d’informations sur la santé, tout comme des séries télé, seulement la population, par son éducation, pense que c’est de la science fiction ( il faut connaître stanley kubrick par exemple pour savoir ce que veut dire « science fiction » et dans quelle contexte ce mot à été inventé) et donc tout cela n’a rien de « science fiction » ‘est de l’information  » cachée derrière une marionnette ou un rôle, un scénario » , comme le fond des tonnes de romans, et de BD pour « enfants », histoire de ne pas avoir de procès venant des concernés et ou de ne pas avoir des jugements mentaux trop nombreux de la population de masse qui sont prêt bien souvent à défendre les lobby pharmaceutique car ils ont été éduqué dans ce système.

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lyne70 |
Sleevejess |
Objectif15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meditations29
| Anandalife
| Diet moneeyjoe