Mes articles

Qu’est-ce qu’un naturopathe, ou plutôt quelle est la différence entre un naturopathe et un naturothérapeute?

 

 

Pour parallèle quelle est la différence entre un druide et un sorcier?

 

 

sorcier-avec-la-bible-e1424176386388Le sorcier, récite des formules, applique des remèdes, sans comprendre les choses en profondeur et sans chercher à les comprendre, il se fiche de l’équilibre, ce n’est pas son but d’ailleurs, ce qu’il souhaite, c’est maîtriser les choses avec son mental, ce qu’il croit bon pour lui et les autres, car le sorcier s’attache uniquement au monde des formes  » extérieur », et donc de la dualité, bien, mal. Il a naturellement, sa propre vision du bien et du mal, qu’il veut inculquer aux autres, il ne voit pas l’aspect harmonieux de toute chose, il ne la sent pas, s’étant coupé de son ressenti ou d’une partie de son ressenti volontairement, il se sert peu de son « coeur », mais plutôt de sa tête et de son ventre ( manger ou être manger).

 

Le sorcier cherchera toujours uniquement le remède, isolé du reste, pour avoir un effet directement observable, même si cela va à l’encontre de l’équilibre de la personne, en clair,  il tape sur la symptôme, comme le ferait l’allopathie moderne.

 

 

 

 

 

 

le-dieu-de-lumiere_338527-Lle druide, lui, est plutôt accès  vers l’harmonie des choses, il sent et voit que la dualité, qu’on appelle la réalité, et qui en philosophie n’est pas le « vrai », est une part infime de la vie, que le monde de l’invisible agit sur le visible.  Le druide voit au-delà des apparences, générées par le mental et retransmises par le cerveau,  au-delà des informations extérieurs, qui passent par le prisme déformant de notre éducation, de ce fait le druide ouvre son intellect ( complètement), c’est à dire qu’il s’équilibre, pour ce faire, il doit cheminer à se cultiver intérieurement, à prendre un maximum de savoirs,  des quatre coins du monde, de ses ancêtres, et à les transformer en connaissances, en les validant ou non par l’expérience , il tend en parallèle à ouvrir son coeur et à laisser le ventre dans la logique de survie ( sa place),  le ventre sera peu dirigé dans la relation avec les autres ( dévorer ou être dévoré, le druide s’en fiche car rien ne dur, dans l’univers tout change, tout est dévoré et reconstruit), il n’en fait pas une affaire personnel, en équilibrant son ventre, son coeur et son intellect, c’est à dire en les utilisant au moment juste, selon l’harmonie des choses,  le druide contribue à vivre son expérience sans jamais être dans l’optique sauveur extérieur, mais bien dans l’optique, pendre soin de soi avant de prendre soin des autres, équilibrer intérieur/extérieur.

 

 

 

Le druide est d’avantage dans la recherche de l’équilibre, qui à donné le mot « médecine », l’équilibre avec la nature, il s’intéresse donc à l’équilibre extérieur/intérieur, pour lui le remède n’est qu’un outil, pas le moyen d’obtenir un équilibre, il éduque, transmet des connaissances pour se libérer intellectuellement et physiquement.

 

chakra

 

 

 

images (1)Le naturopathe orthodoxe, est le druide ( lié à la nature et l’harmonie des choses, l’équilibre ), le thérapeute est le sorcier car il voit les choses d’une façon uniquement  » remède extérieur », autrement il ne serait pas thérapeute ( sauveur, inconscient de vouloir être sauvé). Le naturopathe est, comme le druide, un individu, qui sur son chemin de vie à vécu le sauveur « le thérapeute » et en à senti les répercutions dans sa vie.

 

 

On ne devient pas naturopathe avec l’unique mental, c’est un chemin de vie au-delà des apparences, et pour cela il faut avoir vécu le thérapeute ( le sorcier), car forcément c’est une étape nécessaire dans le cheminement du naturopathe, afin d’intégrer, que le remède extérieur n’équilibre pas une personne, qu’il faut combiner le remède intérieur avec l’extérieur, et donc devenir pleinement responsable de sa vie.

 

Un naturothérapeute à tendance, à ne jamais faire de synthèses,  il veut sauver le monde ( inconsciemment), personne n’à en fait besoin d’être sauvé, car tout le monde c’est délibérément mis dans cette expérience de vie, sauver c’est figer et rendre identique le voisin selon notre définition de la santé, donc c’est contre l’harmonie des choses, qui fait tout de façon différente et ne fige rien, c’est d’ailleurs la nature ( elle change tout le temps).

Un thérapeute aura donc les mêmes répercussions sur sa propre vie que le sorcier ( qui a jeté un sort ou donné une façon de faire à quelqu’un pensant que ça lui serait bénéfique, au final il n’a fait qu’empirer la chose, provoquant d’autres déséquilibres)

 

 

Le naturopathe, ne fait que des synthèses et évite de rester dans l’analyse qui isole tout, étant capable d’observer, il voit l’autre comme un reflet de lui même, il ne va pas se servir uniquement de son mental et des connaissances reçus des anciens  » et il en a », mais aussi de l’équilibre de ses quatre corps ( de son instinct), le naturopathe va observer la personne physiquement et psychologiquement, se faisant il fait une synthèse de ce qu’il a observer à l’extérieur et la combine à son instinct  » son coeur », ainsi il a une réponse juste au moment juste, qui va tendre vers l’équilibre de la personne en face de lui et de la sienne.Il éduque mais n’agit pas à la place de la personne, il conseil en transmettant, quand il utilise un remède, celui ci reste toujours dans la synthèse, qui tend vers un équilibre dynamique de l’existence.

 

Rayonnez-votre-Divine-Lumière

 

Etre naturopathe est un chemin de vie, qui ne se vie par aucune formations diplômantes

 

 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Lyne70 |
Sleevejess |
Objectif15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meditations29
| Anandalife
| Diet moneeyjoe