Mes articles

La chaleur et son lien avec la fatigue

Pourquoi quand il fait chaud nous nous fatiguons plus rapidement que quand il fait froid ou moins chaud?

Respiration-01-Lungs-Web

la réponse est simple.…..cela dépend de la pression atmosphérique c’est à dire de la pression induite sur les gaz par le phénomène de gravité, plus en monte en altitude plus la pression est faible car la gravité tend à diminuer, la pression atmosphérique étant moindre les gaz dans l’air tend à se disperser à se dilater, c’est pour cette raison qu’en altitude l’oxygène est moindre et non suffisante pour celui qui a un taux de globule rouge n’ont suffisant pour optimisé l’apport de l’oxygène moindre au cellule, mais plus vous monter en altitude plus la pression induite sur les gaz qui les comprimes sera moindre et donc de moins en moins d’oxygène dans le même volume d’air……
….La pression atmosphérique diminue aussi quand l’air est plus chaud, l’air chaud tend à disperser les gaz et donc à diminué la pression induite sur eux d’une certaine manière, ce qui va donc disperser l’oxygène dans l’air, donc dans un volume d’air froid il y’a plus d’oxygène car la pression est supérieur par rapport à un volume d’air chaud, résultat vous respirer moins d’oxygène avec de l’air chaud que de l’air froid, c’est pour cette raison qu’une arche l’été fatigue plus rapidement, car le corps est moins oxygéné que l’hivers si on prend pour les 2 cas la référence du niveau de la mer .

 

Donc si non respirons 1 litre d’air chaud à chaque respiration cette air contient moins d’oxygène que si elle était plus froid.

Pour compenser nous respirons plus rapidement que la « normale », le cerveau assimile ça à un effort physique (respirer rapidement consomme aussi de l’énergie) ,le coeur se met à battre plus rapidement pour augmenter l’afflux sanguin et l’oxygénation cellulaire.

Aussi le corps transpire de partout pour se refroidir et les veines s’élargissent pour couvrir plus de surface et donc mieux oxygéner les cellules, ce qui demande au corps une certain énergie surrénalienne…

Donc au bout d’un moment la tension artérielle peut chuter par manque d’énergie et on se sent malade, de plus pour compenser la perte de tension le coeur va battre encore plus fort car les cellule ne reçoivent plus assez d’oxygène, alors que nous ne sommes pas forcément en grande activité physique, cela dépend donc aussi de l’énergie nerveuse de la personne.

Comptez vos pulsations au repos vous constaterez que votre coeur bat plus rapidement quand vous respirer de l’air chaud.

Une réponse à “La chaleur et son lien avec la fatigue”

  1. Le 9 septembre 2017 à 22 h 20 min yoananda a répondu avec... #

    Intéressant.
    Il y a des études sur le sujet ?
    Est-ce que la thermorégulation ne joue pas aussi sur la fatigue du coup ?

Ajouter votre réponse

Lyne70 |
Sleevejess |
Objectif15 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meditations29
| Anandalife
| Diet moneeyjoe